Résidence des Tournois

Blainville

La résidence a été érigée sur un terrain d’exception, jusqu’alors préservé dans son état naturel, qui s’adosse sur son flanc sud à un profond boisé de pruches et bordé de part et d’autre par des résidences existantes. L’analyse du site a permis de relever sa pleine potentialité et établir le parti architectural en lien avec l’environnement immédiat. Le développement du plan en forme de X s’étirant dans la cour crée des opportunités pour capter l’ensoleillement optimal du matin au soir et pour exploiter les vues en diagonale au-dessus des cours adjacentes.

Le contexte d’insertion dans un milieu suburbain a été un objet d’analyse et d’attention très intéressant et enrichissant pour le projet. Le terrain original avait une topographie variée, plutôt vallonneux et offrant son point culminant côté rue. L’assiette d’implantation a été établie en relation avec un secteur nord-est du terrain afin de conserver la végétation indigène en place et profiter du promontoire naturel sur le boisé qui est littéralement la toile de fond des espaces de vie de la maison, de la pièce moustiquaire, du gym et de la piscine intérieure aménagés au Rez-de-chaussée.

Les espaces de vie sont aménagés en plan ouvert au rez-de-chaussée et sont modulés par la hauteur des pièces offrant tantôt une vue en plongée sur le séjour, ou proposant un volume surélevé pour la cuisine et la salle à manger qui sont tournées vers la forêt. La structure en bois lamellé-collé apparente vient contribuer à définir et qualifier l’espace. L’escalier qui est très léger et aérien donne l’impression de flotter devant la fenestration généreuse du foyer, centre spatial de la maison. Les pièces ont été pensées avec l’idée que les jeunes enfants de la famille puissent suivre l’activité des adultes dans la maison et chacune comporte de larges mobiliers intégrés prévus pour le rangement.

L’aile de la piscine offre une expérience du site sans pareil; nous avons peine à croire qu’on est au milieu d’un quartier résidentiel à Blainville. La pièce est munie de larges portes escamotables et de moustiquaires de type exécutif qui permettent d’en moduler l’ouverture sur le paysage et la terrasse adjacente. La pièce moustiquaire vient border l’autre côté de la terrasse ce qui en fait une cour quasi intérieure, sauvegardant l’intimité des usagers tout en profitant d’une exposition franc sud tournée vers le boisé.

Plusieurs défis ont été relevés dans la réalisation du projet : entre autres… réalisation du projet en mode accéléré, nous avons su tirer profit au maximum de ce que pouvait offrir le site en termes de vues et d’exposition à la lumière naturelle tout en tenant compte de la proximité des voisins, l’insertion de techniques de pointe dont l’utilisation de la géothermie, l’utilisation de planchers radiants hydroniques, l’expertise géotechnique commandée et pilotée par nous a été un élément clé nous permettant de prendre les mesures adéquates pour gérer entre autres une nappe phréatique perchée, l’assise du bâtiment sur un sol d’argile sensible et d’avoir à composer avec la présence potentielle de l’ocre ferreux qui est répertorié dans le secteur.

Construction Construction JRM Champagne
Designer d’intérieur Paule Bourbonnais designer
Ingénieur structure DSM Consultants
Ingénieur électromécanique Groupe Conseil Berman
Architecte paysage JP Horticulture
Photographe Ulysse Lemerise, photographe
Emplacement Blainville, Basses-Laurentides
Année 2013